Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM

 

   Contact:

 

  Michaël Moyses

  0495 609 848

 

 

 

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

activités facebook

 

 

 

 

O Sensei Morihei UESHIBA

 Fondateur de l'Aïkido

O SenseiNé le 14 décembre 1883, Morihei Ueshiba était de faible constitution, souvent malade et très nerveux. Dès son plus jeune âge, il fut attiré par la religion. Ses parents l'encouragèrent à poursuivre des activités physiques telles que le sumo et la natation. 

A 20 ans, il se rend dans la capitale et passe énormément de temps à étudier les techniques de Ju Jitsu, en particulier celles de l'école Kito. En outre, il pratique le Ken Jutsu dans un dojo de Shinkage Ryu.

Après être tombé malade, il décide de se forger un corps neuf et solide. Il commence donc un entraînement dur, mais progressif basé sur la condition physique. Mais, la force physique ne l'intéressait pas particulièrement, c'est pourquoi, il se rendit à Sakai, afin d'y étudier le sabre de l'école Yagyu.

En 1903, Maître Ueshiba s'engage dans l'armée et devient rapidement un expert en Juken Jutsu (combat à la baïonnette).

En 1915, au cours d'un voyage, il rencontre le grand maître de l'école Daito : Sokaku TAKEDA. Ce dernier accepta de lui enseigner les techniques secrètes de Daitoryu. Dès son retour, il ouvre un dojo et invite le Maître Takeda. Il lui construit une maison et s'occupe totalement de lui. Il nomma alors son art Aiki-Budo.

En 1919, il rencontre un grand Maître mystique doué de rares pouvoirs spirituels : Onisaburo DEGUCHI. Pour lui, cette rencontre va tout changer, car il avait conscience que bien qu'il maîtrisait la force et la technique, son énergie spirituelle restait fragile.

A la mort de son père, en janvier 1920, Maître Ueshiba passa quelques mois à méditer, puis s'installa à Ayabe, dans le temple de l'Omoto-Kyo, afin d'étudier sous la direction de Deguchi. Ce dernier, pacifiste, quitte le Japon en 1924, avec quelques disciples, dont Maître Ueshiba afin de s'installer en Mongolie et y bâtir un Royaume de la Paix. Mais, leur tentative échoua et ils furent fait prisonniers par l'armée chinoise.

De retour au Japon, Maître Ueshiba reprit ses recherches sur le Budo et sa vie d'ascète. C'est à cette époque, qu'il comprit que le vrai Budo n'était pas de vaincre son adversaire par la force, mais de garder la paix. En s'inspirant de la nature et de son harmonie, il a voulu donner un but plus spirituel aux arts martiaux.

Il s'installa en avril 1931 à Wakamatsu-cho, un quartier de Tokyo, dans un nouveau dojo appelé Kobukan. En 1946, le dojo fut fermé, les Américains ayant interdit la pratique de tout art martial au Japon. Mais, il fut réouvert en 1948 et prit le nom d'Aïkikaï. 

L'Aïkido fut le premier art martial à recevoir l'autorisation de reprendre la pratique grâce à sa tendance pacifiste. Dès lors, le nombre d'élèves ne fit qu'augmenter.

Dans les années 50, Maître Ueshiba, âgé de 67 ans, laissa davantage le soin de l'enseignement à son fils et à ses meilleurs élèves.

Maître Ueshiba décèda le 26 avril 1969. Et c'est son fils, Kishomaru, qui devint alors Doshu et qui prit la relève. 

A la mort de Kishomaru, c'est son fils, Moriteru, qui est devenu le nouveau Doshu.

Galerie de photos de O Sensei