Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM

 

   Contact:

 

  Michaël Moyses

  0495 609 848

 

 

 

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

activités facebook

 

 

 

 

 Témoignages de pratiquants du Shindokan Bruxelles Uccle

 

 

 

Avec l’âge, le stress, le travail, j'avais le sentiment bien réel que je commençais à me laisser aller physiquement.

Ainsi, il y a 7 ans, lorsque j'ai commencé la pratique de l'Aïkido, mon but était simple : je souhaitais retrouver une activité physique régulière et pérenne afin de me maintenir en forme.
 
Les circonstances ont fait que, pour moi, il était extrêmement facile et pratique de commencer l'Aïkido : le Dojo se trouvait à 15 minutes de mon domicile et l’horaire se prêtait très bien à mes obligations professionnelles et familiales. Que demander de plus ? Je me suis donc inscrit et j’ai commencé à assister aux cours de la même manière que si je pratiquais une autre activité physique.
 

Dans les mois qui suivirent, avec 2 pratiques régulières par semaine, je voyais effectivement ma condition physique s'améliorer : J’avais une bien meilleure flexibilité…un travail sur l’attitude, une approche plus respectueuse des personnes, des choses de la vie…

 Le premier gros changement important est survenu après quelques années de pratique: Je commençais doucement à découvrir toute la richesse de cette discipline qui va bien au-delà des techniques qui nous sont enseignées. Ainsi, ma perception de l'Aïkido a graduellement changé et il est certain qu’une pratique assidue et la participation à certains stages m’ont beaucoup aidé et permis de voir le chemin que j’ai parcouru mais c’est surtout un coup d’oeil sur le long chemin qui me reste encore à faire.

 D'une simple activité physique banale, l'Aïkido est subitement devenu une occasion pour pratiquer un Budō qui me permet de développer différemment mes limites physiques mais aussi et surtout sur le plan mental un sentiment général de bien-être…


Tous ces changements continuent d’évoluer à leur propre rythme et, je le sais bien, ne sont pas acquis ou figés indéfiniment dans le temps. Cela demande une pratique régulière, sérieuse et qui est sans fin…

 Aujourd'hui, je conçois difficilement mon quotidien sans mes pratiques d'Aïkido (jusqu'à 4x/semaine quand mon emploi du temps me le permet). Je me rends compte à quel point cette activité a eu des effets positifs sur les différentes sphères de ma vie : des effets physiques et surtout mentaux. L'attitude et l'état d'esprit que j’ai appris au Dojo ne se limitent pas aux heures d’entraînement, elles s'installent dans ma vie de tous les jours : à la maison, au travail et même dans mes loisirs. Dans mon travail et dans mes interactions avec les gens, j'ai souvent une petite pensée dans le coin de mon cerveau qui me rattache à une action ou à une pensée apprise durant les pratiques au Dojo.

Mo

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

C’est en l’an de grâce 1974 que je vis le jour et 23 ans plus tard, j’ai fait  la rencontre de Michael,professeur au Shin Do Kan  

J’ai choisi l’Aïkido pour son coté philosophique et sur le fait qu'’il n’y ait pas de compétition avec les autres membres des diffèrents clubs. Bien sur l’Aïkido apporte

tout ce que l’on peut attendre d’un art martial traditionnel : Rigueur, Discipline, Dépassement de soi, etc., mais surtout le respect de son partenaire, notion qui est

très présent au Shin Do Kan.

Toutes ces années de pratique (15 années jusqu’à présent, en 2013) m’ont bien sur fait évoluer, et cela devrait encore continuer  je l’espère, mais aussi fait

rencontrer énormément de gens avec qui j’ai pu lier une amitié très forte. Sans compter les fous rires, les moments de joie et de plaisir que nous avons partagés et

qui ne sont pas prêts de s’arrêter.

Voyager à travers l’Europe pour suivre des stages avec Maître Sugano et aussi promouvoir l’Aïkido comme nous l’avions fait au Cameroun en 2008, toujours avec

Maître Sugano. Cela reste mon plus beau souvenir jusqu’à présent.

A bientôt sur les tatamis pour continuer de pratiquer, d’évoluer, d’avancer ensemble et surtout de passer des moments inoubliables.

                                   

Antonio 

 -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'aikido, pour moi c'est "Centre et Direction".

C'est un travail constant pour se sentir, se trouver, se centrer ; se connecter à l'autre avec lequel on travaille.

Etre Centré, Ancré, Présent. Etre là. Entier, Stable, Serein. Ouvert à l'autre, Attentif à ce qu'il donne, prêt à échanger, à partager une énergie.

Direction aussi car une énergie sans direction, c'est le chaos. Direction donc, Intention, Présence.

Un peu de technique, beaucoup de Timing, et de dosage.

L'aikido, c'est avant tout un travail sur Soi, qui permet de travailler avec l'autre.

C'est comme une méditation (t'as aucune pensée habituelle pendant le cours, tellement t'es dans le corps, le mouvement), une méditation sportive aussi car bien

que ce soit un art martial très doux, rond et souple, c'est du sport !

Si tu aime transpirer et te dépasser, c'est pour toi !

 

Vince

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Comme beaucoup je m'étais renseigné sur l'Aïkido avant de pousser la porte d'un dojo, mes recherches m'avaient appris qu'il était question d'un art martial utilisant

la   force de son adversaire pour la retourner contre lui. Pratique me disais-je, pas d'effort, une technique "magique" qui me permettrais de prendre le dessus lors

d'une agression.

Comme je me trompais...

Très vite j'ai senti qu'il n'était pas question des autres, des "adversaires", mais bien de soi ! Il était question de changements, de confiance et d'équilibre.

Bien sûr il y a le travail de la technique, qui est compliqué, minutieux et tellement passionnant, cela demande un engagement sérieux et profond. Mais tout ce travail est en réalité un vecteur d'apprentissage, derrière se cache le véritable but de l'Aïkido : être en paix.

 

Gael

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

A 37 ans, désireux de reprendre une activité sportive régulière, j’ai décidé d'essayer l’aïkido.

J’ai été immédiatement séduit à la fois par la discipline en tant que telle et également par l’approche pédagogique de Michaël et d’Antonio, son adjoint, ainsi que par l’état d’esprit de tous les membres du Shin Do Kan. Physique sans être épuisant, rigoureux sans être contraignant, cet art est vraiment une rencontre avec soi dans le partage avec les autres. On apprend ensemble quelque soit le niveau de chacun, les anciens partagent avec les nouveaux dans un esprit véritablement convivial et respectueux.

L’aïkido est un art martial qui ne s’apparente pas à des heures d’entraînement au combat mais qui enseigne l’anticipation, la présence à l’autre, le centrage individuel, le fait d’aller toujours dans le sens de l’énergie et de ne pas aller contre, de contrôler la situation dans l’écoute et le lâcher prise.

La pratique de l’aïkido au Shin Do Kan est une manière extraordinaire d’avancer dans son propre développement personnel physique et mental.

 

Lionel